Canalisation Débouchage remboursement assurance

Canalisation Débouchage remboursement assurance

Vous venez d’être débouché, et vous vous demandez comment obtenir un remboursement de l’intervention ? La question essentielle que vous vous posez est : « qui va payer la facture pour ce débouchage ? ».  En effet, les dépenses liées aux travaux d’assainissement sont souvent difficiles à prendre en charge seul. Suivez le guide pour tout savoir sur le débouchage canalisation et son remboursement par votre assurance

Pourquoi assurer ses canalisations ?

Le problème rencontré par les Français le plus récurrent en 2018 est la canalisation bouchée, avec plus de 42% des propriétaires. En troisième position vient la fuite d’eau d’une canalisation. L’assurance multirisque habitation ne couvre que les fuites chez vous, dans votre logement. Pour vous en assurer, vérifiez votre contrat d’assurance habitation au chapitre « Dégâts des Eaux ». Si votre assurance ne prend pas en charge les fuites et bouchons extérieurs, cela implique plusieurs choses : votre responsabilité est engagée suivant la position de la fuite ou du bouchon, et prendre l’option « assurance canalisation » ou non.

Si le bouchon ou la fuite est situé entre votre logement et le compteur d’eau, vous êtes tenu comme responsable. C’est ici qu’intervient une assurance canalisation.

Si le bouchon ou la fuite est situé entre le compteur d’eau et le réseau public, les frais ne seront pas à votre charge.

 

Vous l’avez compris, l’assurance de canalisations extérieures est impérative pour bon nombre de propriétaire de bien. Mais que couvre ce genre « d’option » dans votre assurance ? Pour la majorité des assureurs, une assurance canalisation comprend généralement :

  • Une opération de débouchage face à une canalisation bouchée.
  • La réparation d’une canalisation cassée ou endommagée.
  • Les dégâts des eaux provoqués par la fuite (meubles endommagés, affaissement du terrain ou autre).
  • Parfois, les assurances remboursent les frais liés à la surconsommation d’eau liée à une casse ou une fuite de canalisation. Ces remboursements sont le plus souvent plafonnés, selon la loi Warsmann.

LA LOI WARSMANN


Datant du 17 mai 2011, cette loi impose des modalités de plafonnement sur votre facture d’eau en cas de fuites après le compteur. Votre fournisseur d’eau est dans l’obligation de vous informer lors d’une surconsommation d’eau par courrier. Cette loi ne concerne que les fuites après compteur. Les fuites sanitaires et les fuites d’appareils ménagers par exemple ne sont pas prises en compte. Il vous incombe de bien choisir votre assurance, et, règle primordiale lors du choix de cette dernière, de bien lire votre contrat d’assurance. En effet, un mauvais entretien ou une négligence comme jeter des objets dans une canalisation sont susceptibles d’exclure la garantie empêchant un remboursement de l’intervention.

Que faire lors du sinistre (bouchon canalisation ou fuite de votre évacuation):

Coupez l’arrivée d’eau au niveau de votre compteur. Prenez des photos de l’étendue des dégâts, notamment si du mobilier est endommagé. Ces éléments, ainsi que les factures correspondantes, seront joints à votre dossier de déclaration de sinistre. Cela permettra ainsi un remboursement par votre assurance

Comment déclarer un sinistre :

Vous avez généralement jusqu’à 5 jours ouvrés pour déclarer le sinistre. Il vous faudra vous munir de votre contrat d’assurance, et remplir la déclaration de sinistre sur le site internet de votre assureur, ou directement en agence. Nous vous conseillons également de téléphoner à votre assureur afin de connaître la marche à suivre en case de canalisation bouchée, et le remboursement de l’intervention. Afin de garantir une déclaration conforme et un remboursement, munissez-vous à minima de : 

  • -          Vos informations personnelles (Nom, Prénom, adresse du bien, etc).

  • -          Le numéro ou la référence de votre contrat d’assurance.

  • -          La date et la cause du dégât des eaux.

  • -         La description des dommages, ainsi que, si possible, les factures associées aux biens endommagés.

  • -          Les devis ou facture si un plombier ou un professionnel de l’assainissement est intervenu.

La décision de l’assureur peut prendre de 2 à 5 semaines en moyenne. Il est très important que votre dossier soit complet lors de l’envoi, afin d’éviter des délais supplémentaires pour des manquements à la procédure de votre assurance.

 

En conclusion, nous vous conseillons :

  • -          De bien choisir votre assureur, en prenant votre temps, et en lisant bien votre contrat d’assurance, ce qui est couvert ou non, ainsi que les closes invalidant les remboursements.

  • -          Lors d’une canalisation bouchée ou une fuite des canalisations, prévenez immédiatement votre assureur afin de prendre connaissance de la marche à suivre pour le remboursement.

  • -          Notre conseil essentiel : prenez soin de vos canalisations ! Ces dernières nécessitent un entretien régulier, et nous vous conseillons de suivre notre article sur le sujet.